Adopter un chat d'intérieur

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

Vous êtes décidé à adopter un chat, mais celui-ci ne pourra pas aller à l’extérieur. Plusieurs points sont à prendre en compte.

 

  • Il y a des avantages à ne pas laisser sortir un chat. En premier lieu, il y a peu de risques d’accidents (route, chutes ou blessures diverses).
  • Il y a aussi moins de risques de maladies car beaucoup moins de contact avec des agents infectieux (parasites, bactéries, virus, etc)..
  • Les frais vétérinaires sont moins importants, d’une part pour les raisons citées ci-dessus, d’autre part car il y a moins de vaccination à effectuer (le vaccin contre la leucose n’est nécessaire que s’il y contact avec d’autres chats), et car les produits antiparasitaires sont moins nécessaires.

 

Mais laisser un chat à l’intérieur implique aussi des points négatifs. Le chat manque souvent d’occupations : jeu, chasse, promenade... Son mode de vie originel demande une certaine liberté, la vie en appartement manque donc cruellement de distractions... En découlent des risques plus élevés de maladies telles que l’obésité (le chat mange pour passer le temps), les calculs urinaires sont favorisés par la sédentarité, la constipation (par manque de mouvement) ou le diabète par exemple.
Le manque d’occupation et donc l’ennui, peut aussi mener à certains troubles du comportement, comme le marquage urinaire, les griffades, l’agressivité, etc.

Comment faire pour que la vie en intérieur se passe au mieux ?

En premier lieu et la chose la plus importante, ne jamais adopter un chat qui a l’habitude d’aller dehors. Même un chaton qui n’est sorti que quelques jours avant que vous ne l’adoptiez a expérimenté l’environnement extérieur et s’est imprégné d’autres stimuli. Il y a de grandes chances qu’il se sente frustré à rester uniquement à l’intérieur.

Si le chat va rester seul une bonne partie de la journée, envisagez éventuellement de lui offrir de suite un congénère (le mieux, de la même fratrie) avec qui il pourra jouer. : Le chat étant un animal solitaire, il déteste par principe partager son territoire avec un autre chat, mais deux chatons d’une même portée s’entendront en général très bien.
Certaines races de chats montrent aussi une tendance naturelle plus forte vers le cocooning.

Offrez-lui des occupations : des jeux, un pipolino (distributeur de nourriture qui oblige le chat à faire de l’exercice), de l’herbe à chat, un poste d’observation près d’une fenêtre...

Un dernier élément à prendre en compte : même pour un chat d’intérieur, certains dangers restent présents, par exemple les fenêtres laissées en imposte dans lesquelles le chat peut rester coincé sans arriver à en ressortir, ou les plantes tellement appétissantes mais souvent toxiques ... + des produits ménagers, ou autres toxiques.

Lu 2515 fois Dernière modification le mardi, 21 février 2017 13:21
Plus dans cette catégorie : Adopter un chiot »

Heures d'ouverture

furet

Matin: 08:00 - 12:00
Après-midi: 14:00 - 19:00
Ouvert 2 samedis matin par mois.