Nourrir les oiseaux d’extérieur pendant l’hiver

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

 Nourrir nos oiseaux des villes pendant l’hiver leur apporte une aide bienvenue pendant les frimas de nos mois gelés. Pour nos oreilles, leur piaillement évoque un semblant de printemps et nous amène des moments de joie. On peut passer des longs instants à les observer, à admirer leur plumage, puis parfois, si les oiseaux se sentaient en sécurité chez nous, ils installeront peut-être un nid pour élever leurs petits lors du printemps suivant.

Dans nos régions, on verra des mésanges, des moineaux, des verdiers, des rouges-gorges, des sitelles, etc.

Quand faut-il commencer à les nourrir ?

 

  • Dès que le sol est gelé, ou que la neige apparaît.
  • Tous les matins, on fera le plein de la mangeoire. Pendant les vacances, songez à demander une relève auprès d’un voisin, ami, famille, etc.

 

Quel type de mangeoire et où la placer ?

Une mangeoire en bois, avec plateforme pour se poser et silo (par ex. le toit de la mangeoire) pour la réserve est l’idéal. Elle doit surtout être pratique à l’utilisation et facile à nettoyer, le design étant secondaire. Il faut la placer à l’abri de l’humidité, en hauteur (à l’abri des chats), pas trop près des fenêtres (à cause des accidents), mais proche d’arbustes pour empêcher les corneilles de voler contre les petits oiseaux et de leur permettre de trouver refuge rapidement en cas de danger.

Que faut-il leur donner à manger ?

On trouve des graines mélangées dans le commerce, toutefois elles provoquent un triage très sélectif de nombreux oiseaux. Les graines appréciées sont le chanvre et le tournesol. Les graines déjà décortiquées provoquent moins de déchets au sol, toutefois elles coûtent chères.

 

  • Les mangeoires déjà fabriquées en graines sont un petit plus, mais sont souvent insuffisantes pour attirer de nombreux oiseaux.
  • Les boules de mésanges sont très appréciées par cette espèce et on peut les suspendre à des endroits adéquats assez facilement.
  • Ne jamais donner de reste de repas, ni de pain, ou autre aliment sortant de notre cuisine !
  • Et pensez aussi à balayer le sol régulièrement !

 

Quand cesser l’alimentation ?

Dès les beaux jours plus chauds, donc généralement vers le mois de mars. La majorité des oiseaux viennent d’eux-mêmes s’alimenter de moins en moins fréquemment, néanmoins, il faut éviter de cesser l’apport de graines du jour au lendemain.

En outre, on ne gardera pas les fonds de sacs de graine jusqu’à l’hiver prochain !

Petit plus !

Pensez à installer des nichoirs à proximité afin d’avoir peut-être la chance d’observer une progéniture lors du printemps suivant ! On trouve des modèles pour la plupart de nos espèces communes dans les livres ou sur internet.

Sites internet :

 

 

Lu 2197 fois Dernière modification le mardi, 21 février 2017 11:32

Heures d'ouverture

furet

Matin: 08:00 - 12:00
Après-midi: 14:00 - 19:00
Ouvert 2 samedis matin par mois.