jeudi, 30 septembre 2010 06:27

Iguanes verts

Écrit par 

  1. Classification
  2. Description
  3. Sexualité
  4. Hébergement
  5. Entretien du terrarium
  6. Alimentation
 

L'iguane vert est un grand lézard qui a connu et connaît encore un grand succès aussi bien aux Etats-Unis qu'en Europe. Très spectaculaire, c'est un reptile de compagnie très familier.

Classification

Retour en haut

-classe : reptiles
-ordre : squamates
-sous-ordre : sauriens
-famille : iguanidés
-Nom commun : iguane vert ou iguane commun
-Nom scientifique : Iguana Iguana
Il est soumis à réglementation fédérale.
L'iguane vert doit être accompagné lors de l'achat du certificat de CITES. Il bénéficie d'une protection locale en Guadeloupe et en Martinique.

Description

Retour en haut

De couleur vert vif à vert foncé, il a une allure massive avec une queue représentant les deux tiers de sa longueur. Ses membres, bien développés, possèdent des griffes acérées. Une crête dorsale épineuse court le long du corps. Il arbore également un fanon volumineux, sorte de peau, dans la région de la nuque, que le mâle déplie quand il défend son territoire. Sur le sommet du crâne, on peut distinguer la forme d'un organe circulaire, appelé oeil pinéal, vestige du troisième oeil des dinosaures ; il joue aussi un rôle dans la thermorégulation et les biorythmes de l'animal. Comme tout les iguanidés, l'iguane possède au milieu du palais un organe appelé organe de Jacobson, reliée au cerveau, et servant à la fois pour le goût et l'olfaction.

Coloration : les tonalités varient en fonction de l'origine géographique.
Taille : jusqu'à 1.50-1.80 m maximum, avec les 2/3 de la longueur pour la queue, caractéristique des lézards arboricoles, pour un poids de 5 kg à 10 kg. Mesure environ 1m (longueur tête, base de la queue) à l'âge de 3 ans.

Longévité  15-20 ans (captivité)

Sexualité

Retour en haut

Ovipare, 2 hémipénis c/o le mâle
Maturité sexuelle en rapport avec taille (fem 30-35 cm = 2-3 ans)
Accouplement décembre
Ponte février, 40 oeufs en moyenne, dans le sable
Incubation 90-100j à 30°C
Eclosion saison des pluies tropicales (avril-mai)

Hébergement

Retour en haut

Diurne et semi-arboricole, l'iguane vert vit toujours près d'un cours d'eau. Excellent nageur, il utilise sa queue pour se propulser. La taille de l'enclos, en verre et facile d'entretien, est soumis à des normes fédérales obligatoires :
http://www.aufuret.ch/conseil/_2002/0902.htm
Un sol nu et peint, éventuellement recouvert de papier journal ou de copeaux de bois blanc, est le mieux adapté. Gravier, sable à chat doivent être proscrit à cause des risque d'ingestion. Un couple ou un groupe devra être maintenu dans une pièce réservée à cet usage, que l'on équipera de branchages, d'écorces d'arbre avec une zone bien chauffée.
La température doit être d'environ 27 °C avec un gradient thermique nycthéméral de 28-30 °C le jour (35 °C au point le plus chaud) et de 24 °C la nuit. L'hygrométrie doit être élevée (70-90 p. cent) avec un bac d'eau tiède placé dans le terrarium. Il est indispensable de pulvériser 1 fois par jour de l'eau sur le décor car l'iguane s'abreuve en absorbant la rosée déposée sur le feuillage. L'éclairage doit assurer une luminosité suffisante (12 heures en hiver, 14 h en été) et constituer une source directe de rayons UV (Iguana light 5.0 UVB de Zoomed) nécessaire à la synthèse de la vitamine D et au métabolisme du calcium. Le décor doit être le plus simple possible, mais de larges branches horizontales et verticales et une cachette sont indispensables. Des plantes robustes peuvent être utilisées.
Il est fortement déconseillé de le laisser librement dans l'appartement, car il doit être maintenu à une température diurne de 28 degrés. De plus les risques d'accident sont légion.

Entretien du terrarium

Retour en haut

Un entretien quotidien est indispensable (milieu clos, chaud et humide) associé à une désinfection hebdomadaire en l'absence de l'animal (eau de javel diluée), suivi d'un rinçage soigneux. Tout les 2 mois changer le substrat complètement.

Alimentation

Retour en haut

Les iguanes vert sont des reptiles herbivores. On a l'habitude de les qualifier de sauriens arboricoles folivores opportunistes car ils se nourrissent de feuilles et de fleurs qu'il trouvent dans les arbres de leur biotope. Le rapport phosphocalcique optimum de l'alimentation des iguanes est compris entre 1 et 2, ce qui implique que leur ration doit contenir 2 fois plus de calcium que de phosphore. Or, il est utile de savoir que les diverses parties d'une même plante peuvent être très différentes quant à leur teneur en calcium.
Ainsi par exemple, les fleurs de brocoli sont beaucoup moins riches en calcium que les feuilles de ce même légume et les pousses de luzerne en sont moins riches que le foin de luzerne.
Les feuilles vertes de chou ont un rapport phosphocalcique bien supérieur à celui des feuilles blanches. Il est donc très important pour leur croissance de choisir judicieusement les différents ingrédients de la ration alimentaire à distribuer, pour éviter des troubles de la croissance.
Les aliments industriel pour chat ou chien, généralement très appréciés des iguanes, sont tous trop riches en protéines animales, en calcium, en vitamines.
Distribués fréquemment, ils peuvent provoquer de graves problèmes de santé, surtout pour les juvéniles.
On nourrira le juvénile 1x/jour et l'adulte tous les 2 jours.
Besoins : Protéines min. 15% (25-28% juvéniles)
Lipides <10%
Fibres min. 10%
+ supplémentation vitaminique et calcique (2-3x/sem, rapport P/Ca=1.5-2)

Éléments similaires (par tag)