jeudi, 17 janvier 2013 17:07

La formation de vétérinaires en matière de chiens dangereux

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Chien, les soins habituels, les origines

Les morsures de chiens ont toujours existé. En règle générale, on considère que 80% des morsures de chiens ont lieu au sein de la famille ou du groupe social.
Mais depuis que certains accidents sur la voie publique ont eu un effet retentissant par l’intermédiaire de la presse, le sentiment d’insécurité de la population vis à vis des chiens, principalement de grande taille, a augmenté.
Il est également vrai que les propriétaires de chiens qui ne contrôlent pas leurs chiens sont, hélas, de plus en plus fréquents.

Un bureau fédéral (avec la Médecin vétérinaire. Colette Pillonel à sa tête) a été spécialement créé et propose certaines mesures importantes : Une de ces mesures a été appliquée, à savoir la formation de quelques vétérinaires en Suisse dans le domaine des chiens dangereux.
Ces vétérinaires sont aptes après le cours à examiner un chien et de déterminer son degré de dangerosité afin de rédiger un rapport officiel. Ils peuvent donc être appelés par la justice ou des instances légales pour examiner un chien ayant montré des signes d’agression ou ayant participé à une attaque.

Cette formation permet de reconnaître un comportement normal d’un comportement d’agression, d’évaluer la dangerosité d’un chien, et surtout de préciser les problèmes possibles dans une situation donnée.
Les législations de base, principalement les variations cantonales, sont également rappelées.

La demande de la clientèle quant à cette problématique augmente aussi, que ce soit de la part de personnes senties une ou plusieurs fois menacées par le comportement agressif d’un chien ou par des détenteurs de chiens responsables dont l’animal développe des menaces agressives de plus en plus fréquentes.

Le vétérinaire qui a donc suivi ce cours peut donner des conseils professionnels et être à l’écoute des soucis de sa clientèle face à cette problématique.
Il connaît aussi les mesures préventives, par ex. lors de l’achat d’un chiot, et ses conseils seront précieux pour permettre un développement harmonieux de ces chiots. Les classes de jeux pour chiots sont également toujours très positives pour la maturation du chien.

Une éducation ferme et correcte est de première nécessité, et le contrôle sur le chien doit être total. Or dans ces cas encore, le vétérinaire est ouvert à la discussion si des problèmes surviennent

La prévention étant toujours primordiale, le vétérinaire est présent pour soutenir dès le départ le développement comportemental du chien et devrait être consulté dès qu’un doute s’annonce.
Malheureusement, certains propriétaires refusent encore ces conseils pensant que le comportement de leur chien est conforme, mais s’il l’est par rapport à leurs représentations personnelles du chien idéal (un chien qui grogne un jogger est un vrai chien….), il ne l’est parfois pas par rapport à la sécurité sur la voie publique (le jogger est menacé et le chien n’a aucune raison excusable de le grogner).
C’est surtout cette différence de perception du comportement « normal » du chien qui est souvent la cause des problèmes.

Lu 3079 fois Dernière modification le mardi, 22 mars 2016 16:27
Danielle Perrin Frei

dirige le cabinet vétérinaire AuFuret. 

Le cabinet vétérinaire été fondé en 1999 sous l'impulsion du Méd-vét. Danielle Perrin Frei. Membre SVS (Société des Vétérinaires Suisses) Membre SVV (Société Vaudoise des Vétérinaires)

Heures d'ouverture

furet

Matin: 08:00 - 12:00
Après-midi: 14:00 - 19:00
Ouvert 2 samedis matin par mois.

Login Form