Pour animaux de compagnie.
Danielle Perrin Frei

Danielle Perrin Frei

dirige le cabinet vétérinaire AuFuret. 

Le cabinet vétérinaire été fondé en 1999 sous l'impulsion du Méd-vét. Danielle Perrin Frei. Membre SVS (Société des Vétérinaires Suisses) Membre SVV (Société Vaudoise des Vétérinaires)

jeudi, 30 septembre 2010 06:12

Les chiens de prairie


  1. Classification
  2. Particularités biologiques et physiologiques
  3. Conditions d'entretien
  4. Dominantes pathologiques

Classification

Retour en haut
Classification:  
Classe: Mammifères
Ordre: Rongeurs
Sous-ordre: Sciurognathes
Famille: Sciuridés
Genre: Cynomys
Espèce: Ludovicianus

 

Il existe cinq espèces de chiens de prairie toutes nord-américaines.

 

Nom commun: Nom latin:
   
Chien de prairie à queue noire Cynomys ludovicianus
Chien de prairie du Mexique Cynomys mexicanus
Chien de prairie De Gunnison Cynomys gunnisoni
Chien de prairie à queue blanche Cynomys leucurus
Chien de prairie de l'Utah Cynomys parviden

Particularités biologiques et physiologiques

Retour en haut

Caractères anatomiques

  • Poids adulte: 0.5-2.2 Kg
  • Longueur du corps: 28-32 cm
  • Longueur de la queue: 6-10 cm
  • Formule dentaire:

     

    mâchoire supérieure 0 0 2 3
      I C PM M
    mâchoire inférieure 1 0 1 3

     

  • 22 dents à pousse continue
  • Pattes: 4 doigts aux membres antérieurs et 5 doigts aux membres postérieurs

 

Paramètres biologiques

 

  • Mode de vie: Diurne, terrestre. Construisent des terriers élaborés.

  • Système social: Matrilinéaire avec un harem

  • Hibernation naturelle: Non

  • Température corporelle: 35.3-39°C

  • Consommation de nourriture: 40-150g./jour

  • Consommation d'eau 50-200 ml./jour

  • Fréquence respiratoire: 70-100 mouvements/min.

  • Fréquence cardiaque: 83-138 pulsations/min.

  • Longévité: 5-10 ans, en général les femelles vivent plus longtemps que les mâles

 

Physiologie de la reproduction

 

  • Age de la maturité sexuelle: 2-3 ans

  • Saison sexuelle: Janvier-mars

  • Durée du cycle:2-3 semaines

  • Type d'ovulation: Spontanée (qui n'a lieu qu'au moment de l'accouplement)

  • Durée de gestation: 30-35 jours

  • Caractères des nouveau-nés: Nus et aveugles

  • Nombre de petits par portée: 2-10 avec une moyenne de 5

  • Age du sevrage: 6-7 semaines

  • Nombre de portée par an: 1

  • Nombre de paires de mamelles: 4

 

Conditions d'entretien

Retour en haut

Milieu de vie

  • Grande cage: 100x50x50, soit 5000 cm2 au sol par animal et encore 1000 cm2 par animal supplémentaire
  • Détention extérieure: Elle est possible dans un enclos avec un grillage enterré à au moins 150 cm de profondeur en limite d'enclos
  • Litière: Il faut une épaisse couche de foin, indispensable pour permettre au chien de prairie d'assouvir son besoin instinctif de creuser
  • Mangeoire: Elle est fixée à la cage et l'eau distribuée dans un biberon vertical pour NAC
  • Accessoires: Pour reconstituer un environnement proche du milieu naturel, prévoir des tunnels de préférence en terre cuite et des abris sombres pour lui permettre de se cacher, à défaut d'un véritable terrier.

 

Valeurs d'ambiance

  • température ambiante: 20.5-22°C
  • durée d'éclairement: 12 heures
  • hygrométrie: 30-70%
  • taux d'ammoniac: <8ppm
  • Sociabilité: Il est très sociable et d'instinct grégaire, il peut être détenu en groupe ou en couple toute l'année.

 

Alimentation

  • Le chien de prairie est strictement herbivore et se nourrit parfois de quelques insectes dans la nature.
  • A donner: Du foin de bonne qualité à volonté, granulés pour lapins, mélange de graines, et en complément, verdure (herbes, pissenlit), fruits frais, pain sec.
  • Attention, il a tendance à l'obésité.

     

Contention

  • Le chien de prairie est un animal sociable et de contention facile s'il est manipulé régulièrement.
  • Attention aux morsures et aux griffures s'il se sent stressé ou effrayé.
  • Truc: On peut l'envelopper avec un linge pour éviter d'être griffé ou utiliser des gants de cuir.
  • Manière: Il convient de saisir le chien de prairie avec une main autour du thorax, tout en supportant l'arrière-train avec l'autre main chez les sujets lourds.
  • Attention: Le chien de prairie n'a pas la peau flasque au niveau du cou, ce qui ne permet pas de le tenir à cet endroit.

 

Dominantes pathologiques

Retour en haut

 

Affections digestives

  • Malocclusions dentaires: incisives et jugales
  • Entéropathies (pathologies intestinales): dont l'origine peut être:

-nutritionnelle, environnementale
-bactérienne (salmonellose, maladie de Tyzzer, entérotoxémie)
-parasitaire (protozoaires)
-hépatique (carcinome:cancer)

 

Affections cutanées

  • Mycoses
  • Parasitoses externes: On peut citer les puces et les acariens
  • Pododermatites (infection des pattes): Elles sont d'origine bactérienne

 

Affections traumatiques

  • Fractures vertébrale

 

Affections respiratoires

  • Coryza
  • Pneumonie bactérienne: Elle est due à Pasteurella multocida. Son prognostic est mauvais.

 

Affections tumorales

  • Néphro-adénome: C'est une tumeur bégnine du rein
  • Adénocarcinome gastrique: C'est un cancer de l'estomac
  • Carcinome hépatocellulaire: C'est un cancer du foie

 

Zoonoses

Peste et autres yersinia, maladie de Tyzzer, rage, mycoses, ectoparasites

jeudi, 30 septembre 2010 06:11

Le Chien, les soins habituels, les origines

  1. Les origines
  2. L'achat
  3. L'éducation
  4. Les soins
  5. La physiologie
  6. Races de chien
  7. Que faire lorsque l’on s’apprête à accueillir un un animal de compagnie chez soi?

   Soin animal
  1. Education de base chez le chien
  2. La formation de vétérinaires en matière de chiens dangereux
  3. La loi vaudoise sur la police des chiens
  4. La parvovirose
  5. La reproduction chez le chien
  6. Le transport aérien des chiens
  7. Les chiens. Ni des jouets ni des peluches
  8. Les chiens qui font peur
  9. Les euthanasies
  10. Les parasites gastro-intestinaux des chiens et chats
  11. Les puces, des mini-vampires
  12. Les pyomètres chez les chiennes
  13. Les vacances de neige de votre chien
  14. Les vomissements
  15. Mon chien est-il dangereux ? Liste des vétérinaires pdf
  

Les origines

Retour en haut

L'origine du chien se perd dans les brumes de la préhistoire, mais l'archéologie nous apprend que le chien vit aux côtés de l'homme depuis au moins 10 mille ans.

Avec l'évolution de différentes cultures, on a vu se développer une grande variété de chiens. Certains chiens sont devenus des chasseurs à vue, d'autres à ouïe ou au flair.Les grandes races ont été développées pour la chasse au gros gibier (cerf, renne), et les petites proies ont favorisé les petites races (Teckel). 

Les différentes techniques de chasse ont aussi contribué à l'évolution des races Retrievers, Setters et chiens d'arrêt.
Certaines races de chiens descendraient du loup, et d'autres du chacal.

Les chiens ont également été utilisés pour la garde du bétail et des biens du maître, et certaines petites races ont certainement été déjà utilisées comme animal de compagnie.


La doctoresse Danielle Frei-Perrin

Que faire lorsque l’on s’apprête à
accueillir un un animal de
compagnie chez soi?

 

L'achat

Retour en haut

Pour un chiot de race, il est toujours préférable de s'adresser à un éleveur reconnu par la Société Cynologique Suisse (adresses à demander auprès de cet organisme). Les prix varient suivant la race et qualité de l'élevage, mais se situent en général dans une fourchette de 1500 à 2000.-Frs. Le chiot sera vacciné, vermifugé, identifié grâce à une puce électronique, il aura un pedigree qui officie comme garantie. Les parents sont sélectionnés de préférence non seulement pour leur beauté, mais aussi pour leur caractère et leur faculté de sociabilisation. Pour habituer les chiots aux différents stimulus qu'ils vont rencontrer dans leur vie, des CD de musique, de sons et pétards, de bruits de feux d'artifice, de cris d'enfants, etc.. vont leur être diffusés. Cela est essentiel pour rendre un chiot confiant et bien équilibré. L'éleveur procure également des conseils sur la nourriture, l'éducation de base et les premiers soucis de santé qui peuvent survenir et suit, du moins dans un premier temps, chaque chiot placé dans sa famille.

L'adoption d'un chien peut également se faire dans un refuge de protection des animaux, mais il faut réaliser que le chien a dans ce cas un passé derrière lui, et que l'éducation pourrait s'en ressentir.

L'éducation

Retour en haut

Il existe des classes de jeux pour chiots un peu partout en Suisse, qui ont prouvé leur utilité. Le chiot voit d'autres chiens, apprend les règles d'éducation importantes, rencontre d'autres personnages et situations, et le propriétaire apprend également ce qu'il ne faut pas faire.

L'éducation se poursuit pendant toute la vie du chien, mais prend ses bases dans son jeune âge (7-12 sem.) et pendant " l'adolescence " (9-12 mois). Les clubs d'éducation proposent en général tous les niveaux d'éducation. L'agility propose un jeu qui permet au chien de se défouler tout en renforçant le lien avec son maître.

Les soins

Retour en hau

La vaccination

 

En règle générale, les anticorps de la mère protègent les jeunes animaux des maladies jusqu'à l'âge de 8 semaines environ. Passé ce délai, il faut entreprendre les vaccins pour bien les protéger.

Le protocole de vaccination:

 

Age 8 semaines 12 semaines 5-6 mois Tous les ans Tous les 3 ans
  CHLP(B) CHLP(B)

Rage

(*Frontières)

 

HLP(B)

 

Carré

Rage

(*Frontières)

 

Légende :

CHLP(B) : Carré, hépatite contagieuse, leptospirose, parvovirose, (Bordetella bronchiseptica, toux du chenil)

* : Obligatoire


Les tiques

 

Pour les chiens voyageant dans les pays très sujets aux tiques, il existe un vaccin spécialisé contre la maladie de la piroplasmose, sorte de maladie protozoaire qui détruit les globules rouges du chien et qui est exclusivement transmise par certaines sortes de tiques.

Il existe également un vaccin chez le chien contre la borréliose, autre maladie transmise par d'autres sortes de tiques, et qui est connue chez l'homme sous le nom de maladie de Lyme.


La vermifugation

 

Les chiots sont déjà vermifugés chez l'éleveur, mais on répétera le traitement tous les mois jusqu'à 6 mois. Puis 2 x/année au min., tous les 3 mois pour les chiens souvent à l'extérieur.


L'alimentation

 

Une alimentation saine et équilibrée contribuera à la bonne santé de votre chien. Ses besoins nutritifs sont différents de ceux de l'humain, c'est pourquoi une alimentation exclusivement à base de restes de table ne convient pas. Chaque âge a des besoins différents, c'est la raison pour laquelle les croquettes (nourriture sèche) dans une marque donnée offrira les gammes pour tout âge. Ces aliments sont complets et apportent au chien tout ce dont il a besoin pour croître, vivre, mûrir puis vieillir. Ils ont également l'avantage d'être pratiques en déplacement, sont moins onéreux que les aliments en boîtes, et plus faciles à transporter puis à éliminer. Si on tient à une nourriture fraîche, on peut offrir un repas de viande avec légumes et féculents et un deuxième repas dans la journée composé de croquettes.

Le chien a besoin d'une certaine discipline et aime ses repas à heure fixe chaque jour. Il est toujours préférable de donner 2x/j. un repas qu'on enlèvera après 10 minutes même si le chien n'y a pas touché (il mangera au repas suivant). Pas d'exercice violent 2 heures après le repas ni 1/2 heure avant ! Et on laissera en permanence de l'eau à disposition.

 

Evolution du besoin énergétique avec l'activité ou l'état physiologique :

  Croissance Gestation (2 dernières sem.) Lactation Travail selon intensité
Facteur de multiplication de la consommation d'aliments 2 1.25-1.5 2.5-3.5

1.15-4

La physiologie

Retour en haut

Formule dentaire :

Dents de lait: 2(3I 1C 3P/3I 1C 3P)= 28
Dents permanentes : 2(3I 1C 4P 2M/3I 1C 4P 3M)=42

Poids adulte : 500g (chihuahua) à env. 80kg (St-Bernard entres autres)
Fréquence cardiaque : 60- 120 /min. (varie avec race et poids)
Chiots : 90-210/min.

Fréquence respiratoire : 22/min.
Température moyenne : 38.5-39.5 °C
Vitesse de pointe maximale: 56 km/h (Greyhound=lévrier)

Les victimes de morsure

Retour en haut

Une association locale, « Canidoux », a été créée pour soutenir les victimes de morsures de chiens. 24h/24, un numéro d’urgence : 079 533 20 77

Les races de chiens

Braque allemand à poil court ,
Braque allemand à poil dur ,
Braque allemand à poil long ,
Braque de Weimar ,
Braque français (Gascogne) ,
Braque français (Pyrénées) ,
Épagneul (bleu de Picardie) ,
Épagneul (breton) ,
Épagneul (clumber) ,
Épagneul (cocker américain) ,
Épagneul (cocker anglais) ,
Épagneul (d'eau américain) ,
Épagneul (d'eau irlandais) ,
Épagneul (des champs) ,
Épagneul (français) ,
Épagneul (springer anglais) ,
Épagneul (springer gallois) ,
Épagneul (sussex) ,
Griffon d'arrêt à poil dur ,
Pointer ,
Pudelpointer ,
Retriever (à poil frisé) ,
Retriever (à poil plat) ,
Retriever (Baie Chesapeake) ,
Retriever (doré) ,
Retriever (labrador) ,
Retriever (Nova Scotia duck tolling) ,
Setter (anglais) ,
Setter (gordon) ,
Setter (irlandais) ,
Vizsla (à poil dur) ,
Vizsla (à poil lisse) ,
Barzoi ,
Basenji ,
Basset hound ,
Beagle ,
Chien d' Ibizan ,
Chien St-Hubert ,
Coonhound (noir et feu) ,
Dachshund (teckel) ,
Drever ,
Elkhound norvégien ,
Foxhound (américain) ,
Foxhound (anglais) ,
Harrier ,
Lévrier afghan ,
Lévrier anglais (greyhound) ,
Lévrier écossais (deerhound) ,
Lévrier irlandais ,
Lévrier persan (saluki) ,
Lundehund norvégien ,
Norrbottenspets ,
Otterhound ,
Petit basset griffon vendéen ,
Pharaoh hound ,
Rhodesian ridgeback ,
Spitz finlandais ,
Whippet ,
Akita ,
Bouvier bernois ,
Boxer ,
Bullmastiff ,
Chien d'eau portuguais ,
Chien d'ours de Carélie ,
Chien de Canaan ,
Chien du Groenland ,
Chien eskimo canadien ,
Doberman pinscher ,
Entlebucher sennenhund ,
Eurasier ,
Grand danois ,
Husky sibérien ,
Komondor ,
Kuvasz ,
Leonberger ,
Malamute d'Alaska ,
Mastiff ,
Montagne des Pyrénées ,
Rottweiler ,
Samoyède ,
Schnauzer (géant) ,
Schnauzer (standard) ,
St-Bernard ,
Terre-Neuve ,
Bull terrier ,
Bull terrier (miniature) ,
Bull terrier du Staffordshire ,
Fox terrier (à poil lisse et dur) ,
Schnauzer (nain) ,
Terrier Airedale ,
Terrier américain du Staffordshire ,
Terrier australien ,
Terrier Bedlington ,
Terrier blanc du West Highland ,
Terrier border ,
Terrier Cairn ,
Terrier Dandie Dinmont ,
Terrier de Manchester ,
Terrier de Norfolk ,
Terrier de Norwich ,
Terrier écossais ,
Terrier gallois ,
Terrier irlandais ,
Terrier Kerry bleu ,
Terrier Lakeland ,
Terrier Sealyham ,
Terrier skye ,
Terrier wheaten à poil doux ,
Affenpinscher ,
Bichon maltais ,
Caniche (nain) ,
Carlin ,
Chien chinois à crête ,
Chien nu du Mexique ,
Chihuahua (à poil long et court) ,
Épagneul cavalier King Charles ,
Épagneul japonais ,
Épagneul papillon ,
Épagneul toy anglais (King Charles, Prince Charles, Rubis et Blenheim) ,
Griffon (bruxellois) ,
Lévrier italien ,
Nain pinscher ,
Pékinois ,
Poméranien ,
Terrier (à poil soyeux) ,
Terrier de Manchester (nain) ,
Terrier du Yorkshire ,
Berger allemand ,
Berger anglais ,
Berger australien ,
Berger belge ,
Berger des Pyrénées ,
Berger picard ,
Berger Shetland ,
Bouvier des Flandres ,
Briard ,
Chien australien de bétail ,
Colley (à poil dur et lisse) ,
Colley barbue ,
Corgi gallois (Cardigan) ,
Corgi gallois (Pembroke) ,
Puli ,
Spitz norvégien ,
Vallhund suédois ,
Bichon frisé ,
Bouledogue anglais ,
Bouledogue français ,
Caniche (moyen et grand) ,
Chow Chow ,
Dalmatien ,
Épagneul tibétain ,
Keeshond ,
Lhassa apso ,
Lowchen ,
Schipperke,
Shar-pei chinois,
Shiba inu, Shih tzu,
Spitz japonais,
Terrier de Boston,
Terrier tibétain,

 

Affenpinscher, Afghane, Airedale Terrier, Akita Inu, Alaskan Malamute, Alpenländische Dachsbracke, American Black and Tan Coonhound, American Bulldog, American Cocker Spaniel, American Foxhound, American Staffordshire Terrier, American Toy Terrier, American Water Spaniel, Anatolischer Hirtenhund, Anglo-Francais de Petite Venerie, Appenzeller Sennenhund, Ariegeois, Australian Cattle Dog,dogue argentin, Australian Kelpie, Australian Shepherd, Australian Silky Terrier, Australian Terrier, Azawakh, Balearen Laufhund, Balkanski Gonic, Barbet, Barsoi, Basenji, Basset Artésien Normand, Basset Bleu de Gascogne, Basset d´Artois, Basset Fauve de Bretagne, Basset Hound, Bayerischer Gebirgsschweißhund, Beagle, Beagle Harrier, Bearded Collie, Beauceron, Bedlington Terrier, Belgischer Griffon, Belgischer Zwergriffon, Bergamasken, Berger de Beauce, Berger de Brie, Berger de Picard, Berger de Pyrénées, Berner Laufhund, Berner Sennenhund, Bernhardiner, Bichon à Poil Frisé, Billy, Black and Tan Toy Terrier, Black Elkhound, Black Fell Terrier, Blauer Pikarde, Bloodhound, Bobtail, Bologneser, Bordeaux Dogge, Border Collie, Border Terrier, Bosnischer drahthaariger Laufhund, Boston Terrier, Bouvier des Ardennes, Bouvier des Flandres, Boxer, Brabanter Griffon, Braque d' Auvergne, Braque du Bourbonnais, Braque du Bourbonnais, Braque Dupuy, Braque d´Ariege, Braque francais - Type Gascogne, Braque francais - Type Pyrenees, Braque Saint-Germain, Briard, Briquet Griffon Vendéen, Brittany Spaniel, Brüsseler Griffon, Buhund, Bulldog, Bullmastiff, Bullterrier, Ca de Bestiar, Ca de Bou, Cairn Terrier, Canaan Dog, Cane Corso, Cane de Pastore, Cane de Quirinale, Cào da Serra da Estrela, Cào da Serra de Aires, Cào de Agua, Cào de Agua Portugues, Cào de Castro Laboreiro, Carolina Dog, Cavalier-King-Charles-Spaniel, Cesky Fousek, Chart Polski, Chesapeake Bay Retriever, Chien d'Artois, Chien de berger belge, Chien de Franch-Comté, Chien de l'Atlas, Chien de Pays, Chien de Saint-Hubert, Chihuahua, Chinese Crested Dog, Chow Chow, Cirneco dell 'Etna, Clumber Spaniel, Cocker Spaniel, Collie, Collie kurzhaar, Collie langhaar, Coton de Tulear, Curly-Coated Retriever, Czesky Terrier, Dalmatiner, Dandie Dinmont Terrier, Dänische Dogge, Deerhound, Deutsche Bracke, Deutsche Dogge, Deutscher Drahthaariger Vorstehhund, Deutscher Jagdterrier, Deutscher Kleinspitz, Deutscher Kurzhaariger Vorstehhund, Deutscher Langhaariger Vorstehhund, Deutscher Mittelspitz, Deutscher Pinscher, Deutscher Schäferhund, Deutscher Spitz, Deutscher Wachtelhund, Deutscher Zwergspitz, Dobermann, Dobermann Pinscher, Dogo Argentino, Dogue de Bordeaux, Dreifarbiger jugoslawischer Laufhund, Drentse Patrijshond, Dunker, Dyrehund, Elchhund, Englische Bulldogs, Englische Dogge (Mastiff), Englischer Bullterrier, English Bulldogg, English Coonhound, English Setter, English Springer Spaniel, English Toy Spaniel, English Toy Terrier, Entlebucher Sennenhund, Épagneul francais, Erdelyi Kopo, Eskimohund, Eurasier, Field Spaniel, Fila Brasileiro, Finnen-Spitz, Finnischer Lapphund, Finnischer Laufhund, Finsk Stövare, Flanderntreibhund, Flat-Coated Retriever, Foxhound english, Foxterrier Drahthaar, Foxterrier Glatthaar, Francais Blanc et Noir, Francais Blanc et Orange, Francais Tricolore, Französische Bracke, Französische Bulldogge, Französischer Dachshund, Französischer Schäferhund, Französischer Spaniel, Galgo Espanol, Gammel Dansk Honsehund, Glen of Imaal Terrier, Golden Retriever, Gordon Setter, Gos d' Atura Catalan, Grand anglo-francais blanc et noir, Grand anglo-francais blanc et orange, Grand anglo-francais tricolore, Grand Basset Griffon Vendeen, Grand bleu de Gascogne, Grand Gascon-Saintongeois, Grand Griffon Nivernais, Grand Griffon Vendeen, Greek Harehound, Greyhound, Griffon, Griffon a poil laineux, Griffon Bleu de Gascogne, Griffon Bleu de Gascogne de Petite Taille, Griffon d'Arret a Poil Dur, Griffon Fauve de Bretagne, Griffon Korthals, Griffon Nivernais, Groenendael, Grönlandhund, Großer Münsterländer Vorstehhund, Großer Schwedischer Elchhund, Großer Schweizer Sennenhund, Großpudel, Großspitz, Haldenstover, Hamiltonstövare, Hannoverscher Schweißhund, Harrier, Havaneser, Hokkaido, Holländischer Barkenspitz, Holländischer Schäferhund, Hollandse Herdershond, Hollandse Smoushond, Hovawart, Hrvatski Ovcar, Hygenhund, Ibizan Hound, Illyrischer Schäferhund, Irish Glen of Imaal Terrier, Irish Red and White Setter, Irish Setter, Irish Soft Coated Wheaten Terrier, Irish Terrier, Irish Water Spaniel, Irish Wolfhound, Italienische Bracke, Italienische Bracke, Italienische Dogge, Italienischer Laufhund, Italienischer Vorstehhund, Italienisches Windspiel, Jack Russell Terrier, Jämthund, Japan Chin, Japan Spitz, Japanischer Terrier, Jura Laufhund, Kaninchenteckel, Karelischer Bärenhund, Karelsk Björnhund, Katalonischer Hirtenhund, Kaukasischer Owtscharka, Keeshond, Kelb tal Fenek, Kerry Blue Terrier, King-Charles-Spaniel, Kishu, Kleiner Münsterländer Vorstehhund, Kleinpudel, Kleinspitz, Komondor, Königspudel, Kooikerhondje, Kraski Ovcar, Kromfohrländer, Kurzhaar-Teckel, Kuvasz, Labrador Retriever, Laekenois, Lagotto Romagnolo, Lakeland Terrier, Landseer, Langhaar-Teckel, Lapinporokoira, Lappland Spitz, Lappländischer Rentierhund, Lapplandska Spets, Leonberger, Lhasa Apso, Löwchen, Lundehund, Luzerner Laufhund, Magyar Agár, Magyar Vizsla, Malinois, Malteser, Manchester Terrier, Maremanno-Abruzzen-Schäferhund, Mastiff, Mastin de Los Pirineos, Mastin Espanol, Mastino Napoletano, Mechelaar, Miniature Bullterrier, Mischlinge bis 10kg, Mischlinge bis 20 kg, Mischlinge bis 30 kg, Mischlinge bis 40 kg, Mischlinge bis 50 kg, Mischlinge bis 60 kg, Mittelasiatischer Owtscharka, Mittelspitz, Mops, Mudi, Nederlandse Herdershond, Nederlanse Schapendoes, Neufundländer, Nippon-Inu, Norbottenspitz, Norfolk Terrier, Normalteckel, Norwegischer Buhund, Norwegischer Elchhund, Norwegischer Elchhund - grau, Norwegischer Elchhund - schwarz, Norwich Terrier, Nova Scotia Duck Tolling Retriever, Ogar Polski, Old English Sheepdog, Österreichische Glatthaarbracke, Österreichische Glatthaarige Bracke, Österreichischer Kurzhaariger Pinscher, Ostsibirischer Laika, Otterhound, Owczarek Podhalanski, Papillon, Parson Jack Russel Terrier, Pekingese, Perdigueiro Portugueso, Pero sin Pelo del Peru, Perro de Agua Espanol, Perro de Pastor Catalán, Perro de Pastor Mallorquin, Perro de Presa Canario, Peruanischer Nackthund, Petit Basset Griffon Vendeen, Petit Brabancon, Phalene, Pharao Hound, Pinscher, Podenco Canario, Podenco Ibicenco, Podengo Portugues, Pointer, Polski Owczarek Nizinny, Polski Owczarek Podhalanski, Pommernspitz, Porcelaine, Portugiesischer Pointer, Portugiesischer Schäferhund, Posavski Gonici, Pudel, Pudelpointer, Puli, Pumi, Pyrenäen Berghund, Rafeiro do Alentejo, Rauhaar-Teckel, Redbone Coonhound, Rhodesian Ridgeback, Riesenschnauzer, Rottweiler, Russisch-Europäische Laika, Saarlooswolfhond, Sabueso Español de Monte, Saluki, Samojede, Sarplaninac, Schapendoes, Schillerstövare, Schipperke, Schnauzer, Schwarzer Russischer Terrier, Schwedische Dachsbracke, Schweizer Laufhund, Schweizer Niederlaufhund, Scottish Terrier, Sealyham Terrier, Segugio Italiano, Shar Pei, Sheltie, Shiba Inu, Shih Tzu, Shikoku, Siberian Husky, Siebenbürger Bracke, Skye Terrier, Sloughi, Slovensky Cuvac, Slowakischer Rauhbart, Smalandsstövare, Soft-coated Wheaten Terrier, Spaniel, Spinone italiano, Stabyhoun, Staffordshire Bullterrier, Standard Pinscher, Steirische Rauhhaarige Hochgebirgsbracke, Stichelhaariger Deutscher Vorstehhund, Südrussischer Owtscharka, Suomenajokoira, Sussex Spaniel, Teckel, Tepeitzquintle, Tervueren, Thai Ridgeback Dog, Tibet Mastiff, Tibet Spaniel, Tibet Terrier, Tibetdogge, Tosa Inu, Toy Terrier, Toypudel, Treeing Walker Coonhound, Tschechischer Stichelhaar, Tschechischer Wolfshund, Tyroler Bracke, Ungarischer Vorstehhund, Västgötaspets, Volpino Italiano, Weimaraner, Welsh Corgi Cardigan, Welsh Corgi Pembroke, Welsh Springer Spaniel, Welsh Terrier, West Highland White Terrier, Westfälische Dachsbracke, Westsibirischer Laika, Wetterhoun, Whippet, Windspiel, Wirehaired Pointing Griffon, Wolfspitz, Xoloitzquintle, Yorkshire Terrier, Zwergdachshund, Zwergpinscher, Zwergpudel, Zwergschnauzer, Zwergspitz, Zwergteckel, Staffie bleu, Spanische Dogge,

mardi, 21 septembre 2010 06:19

Chats

  1. Les origines
  2. L’adoption
  3. Les soins
  4. La physiologie
  5. L'odorat
  6. Le ronronnement
  7. Les intoxications "fréquentes"
  8. Les races
     chat 

 

  1. Adopter un chat d'intérieur
  2. L’hyperthyroïdie chez le chat
  3. La gale des oreilles des chats
  4. La toxoplasmose et grossesse
  5. Le transport aérien du chats 
  6. Les bézoards chat
  7. Les constipations chez le chat
  8. Les euthanasies, de son animal, chien et chat
  9. Les fibrosarcomes chez le chat ou chez le furet
  10. Les insuffisances rénales chroniques chez le chat (IRC)
  11. Les parasites gastro-intestinaux des chiens et chats
  12. Les puces s’invitent aussi à Noël chez les chats !
  13. Les puces, des mini-vampires, chat chien
  14. Les vomissements du chat

 

Les origines

Retour en haut

La famille des félidés compte 3 sous-familles : Les Nimravinés, actuellement disparus, les Acinonychinés comprenant les guépards et les Félinés avec 2 sous-groupes: les grands félins (genre Panthera) et les petits félins (genre Félis) d’où le chat domestique (Felis silvestris catus) est issu. Le type d’origine du chat est le Chat sauvage (Felis silvestris) qui vivait dans les grandes forêts de l’Ancien Monde, à la fin de la seconde période glaciaire. Trois types différents évoluent, le Chat sauvage d’Europe, le Chat sauvage d’Afrique et le Chat du désert asiatique. Notre chat domestiqué a pris naissance en Egypte à partir du Chat sauvage d’Afrique vivant en Libye ou en Afrique orientale. La civilisation égyptienne lui accorda une place de choix parmi les dieux. Par ex. sous la XXIIème dynastie, on trouva Bastet, déesse chatte de la musique, de la danse, et de la maternité. Plus tard, le chat a été introduit en Europe, et a beaucoup influencé les artistes animaliers des XIXème et XXème siècle.

L’adoption

Retour en haut

Les chats européens se donnent en général chez les particuliers dont la mère s’est retrouvé volontairement ou non portante. On les adopte à partir de l’âge de 8 semaines. Les chats de race se vendent auprès des éleveurs. Il est toujours idéal de faire contrôler le nouveau chat dès les premiers jours pour vérifier son état de santé (gale des oreilles, autres parasites, problèmes de peau ou autres possibles défauts). De plus les vaccins se pratiquent dès cet âge également.

Les soins

Retour en haut

La vaccination

En règle générale, les anticorps de la mère protègent les jeunes animaux des maladies jusqu’à l’âge de 8 semaines environ. Passé ce délai, il faut entreprendre les vaccins pour bien les protéger.

Deux variantes de protocoles se retrouvent :

A : Si le chat va avoir accès à l’extérieur ou s’il ira parfois en pension
B : Si le chat n’aura strictement pas de contact avec un chat inconnu

Age 8 semaines   12-13 semaines Dès 3 mois Tous les ans Tous les 3 ans
A

Typhus-Coryza

Test FeLV + FeLV

  Typhus-Coryza-FeLV Rage (*Frontières) Typhus-Coryza-FeLV

Rage (*Frontières)
B Typhus-Coryza   Typhus-Coryza  Rage (*Frontières) Typhus-Coryza

Rage (*Frontières)

Légende :
FeLV : Leucose
R : Rage
* : Obligatoire

Aucun de ces vaccins n’est obligatoire, excepté la rage pour le passage des frontières, néanmoins ils sont fortement recommandés. Il existe également un vaccin contre la FIP/PIF (péritonite infectieuse féline), mais qui ne protège qu’insuffisamment le chat. Il n’est donc pas conseillé de façon systématique. Certains vaccins contre le typhus et coryza contiennent également une protection contre les chlamydies, des bactéries qui causent des conjonctivites.

La vermifugation

On vermifuge les chatons toujours contre les vers ronds, les ascaris, qui sont transmis par le lait maternel et dont les larves, migrantes, provoquent des dégâts irréversibles dans les organes des chatons. Dès que le chat chasse et mange des souris ou s’il attrape des puces, il peut infecté par des vers plats, du style ténia. Il s’agit là d’un autre type de vermifuge que le premier.

L’alimentation

Le chat est un carnivore strict. Il mange principalement des protéines d’origines animales. Ses besoins sont totalement différents des nôtres et de ceux du chien, car son corps n’arrive pas à synthétiser certains acides aminés nécessaires à la fabrication des protéines. C’est pourquoi il faut les lui procurer via une alimentation spécifique pour chats. L’idéal consiste à lui offrir régulièrement (par ex. 2x/j) de la nourriture humide et de la retirer après 10 à 30 minutes, et lui laisser à volonté des croquettes entre les repas. Il est impératif que les croquettes soient de qualité supérieure : Les croquettes bon marché de grande surface sont trop riches en sels minéraux dans le but d’augmenter l’appétence, et par la suite favorisent la formation de calculs urinaires. L’alimentation doit aussi être adaptée à l’âge de l’animal, dès 7-8 ans on réduira la teneur en protéines afin de soulager le travail des reins, organes très sensibles chez les chats.

Avantages et inconvénients des aliments préparés :
(repris de l’Encyclopédie du chat, de Royal Canin)

Type d’aliments Avantages Inconvénients
Sec (croquettes) Economique
Pratique à l’achat, au stockage et à dispenser
Bonne conservation
Pas d’altération après ouverture
Apport d’eau
Altération si humidité
Semi-humide Appétissant
Emballage pratique
Réfrigérateur nécessaire
Altération dès ouverture
Altération si humidité
Coûteux
Intolérance digestive
Humide (conserve) Conservation facile
Emballage durable
Très appétissant
Lourd
Coûteux
Altération dès ouverture
Peu pratique en libre service

Evolution du besoin énergétique avec l’activité ou l’état physiologique :

  Croissance Gestation (2 dernières sem.) Lactation Travail selon intensité
Facteur de multiplication de la consommation d’aliments 2 1.25-1.5 2.5-3.5 1.15-4

La physiologie

Retour en haut

Formule dentaire : Dents de lait: 2(3I 1C 3P/3I 1C 2P)= 26
Dents permanentes : 2(3I 1C 3P 1M/3I 1C 2P 1M)=30

Poids adulte : 3-5kg (européen) à 10kg (Maine Coon)
Fréquence cardiaque : 110- 140 /min.
Fréquence respiratoire : 26/min.
Température moyenne : 38-39 °C

L’odorat

Retour en haut

L’odorat chez le chat est bien plus développé que chez l’homme, mais par contre moins que chez le chien. Le tableau suivant compare les surfaces de muqueuses olfactives et celles de la zone au cerveau dédié au sens de l’odorat :

Espèce Surface de la muqueuse olfactive Zone cérébrale dédiée
Chien 20-170 cm2 10-50x plus que l’humain
Chat 25 cm2 6x plus que l’humain
Humain 4 cm2 1x

Le ronronnement

Retour en haut

Le ronronnement du chat traduit un état d’émotion intense, que ce soit de plaisir, de stress/peur ou même de douleur. C’est un son qui est spécifique aux Félidés, qui l’expriment la bouche fermée et avec une vibration du larynx. Il s’agit d’un ensemble de mouvements coordonnés du larynx, de la glotte et des muscles adjacents. Il n’existe pas d’organe spécifique qui permette l’émission du ronronnement. Mais c’est bien un phénomène aérodynamique, qui est volontaire et qui ne peut être déclenché à souhait par l’humain.

Les intoxications "fréquentes"

Retour en haut

Plantes

  • troubles digestifs suite à: ficus, gui, houx, rhododendron, azalée, buis, if, bégonia, yucca….
  • troubles rénaux: philodendron, ficus, thuya
  • troubles cardio-vasculaires: cyclamen, gui, digitale, if, laurier-rose…..
  • troubles nerveux: gui, mimosa du Japon, philodendron, fougères, ivraie, thuya……

Médicaments

  • aspirine: vomissements, dépression, coma, mort
  • paracétamol: inappétence, vomissements, ictère

Insecticides

  • organophosphorés et carbamates: salivation, vomissements, diarrhée, convulsions
  • organochlorés: hyperexcitabilité, vomissements, convulsions

Raticides

  • anticoagulant (dicoumarol): hémorragies internes

Antigel

  • éthylène-glycol: vomissements, troubles cardiaques, convulsions, coma, mort

Les races

Retour en haut

Abyssin, Américan Bobtail, Américan California Spangled Cat, Américan Curl, Américan shorthair, Américan wirehair, Angora turc, Balinais, Bengal, Birman, Bleu russe, British shorthair, Burmese, Bombay, Chat de maison, Chat des Chartreux, Cornish Rex, Devon Rex, Européen, Exotic shorthair, Havana brown, Himalayan, Japenese Bobtail, Korat, Maine Coon, Manx, Mau égyptien, Norvégien, Ocicat, Oriental à poil court, Oriental à poil long, Persan, Ragdoll, Scottish Fold, Siamois, Singapura, Snowshoe, Somali, Sphynx, Thaï, Tonkinois, Turkish Van CHATS RARES, Burmilla, German Rex, Munchkin cat, Ojos Azules, Peke Face, Rex de l'Oregon, Rex de l'Ohio, Selkirk Rex, Siberian cat, York chocolat.

Lien

jeudi, 30 septembre 2010 06:11

Agames Barbus

 

 
  1. Classification
  2. Données biologiques
  3. Reproduction
  4. Habitat
  5. Alimentation      
      bearded-dragon
      Agames Barbus /  Bearded Dragon

 

L'Agame Barbu (Pogona vitticeps) est sans doute le reptile qui mérite le mieux le qualificatif de NAC ( nouveaux animaux de compagnie). Familier à l'égard de l'homme, d'une taille à la fois suffisante pour en faire un animal spectaculaire et assez réduite pour que son logement soit facilement gérable, il est robuste et facile à élever.

Classification

Retour en haut

Ils appartiennent à la famille des agamidés. Ils se caractérisent par des membres d'apparence généralement robuste et par la forme triangulaire de leur tête. A la différence des membres d'autres familles comme les Lacéridés, les agames ne peuvent se séparer de leur queue pour échapper à un prédateur (mécanisme d'autonomie). Un autre élément déterminant, commun à tous les agames, est leur dentition de type acrodonte (dent implantée au sommet du maxillaire).

Les Agames Barbus font partie du genre Pogona. Il s'agit d' un animal assez massif, long d'une cinquantaine de centimètres, dont l'arrière de la tête, le cou et les flancs sont garnis d'écailles épineuses qui peuvent constituer une protection contre les prédateurs, et rendent le lézard particulièrement désagréable à avaler. Une autre particularité est sa faculté d'ériger une espèce de « barbe » garnie d'écailles épineuses, tout en ouvrant la gueule. Cette parade, destinée aux prédateurs, à pour but de faire paraître le lézard plus gros qu'il ne l'est en réalité.

Il est originaire d'Australie, plus précisément des savanes désertiques ou semi-désertiques bordant la partie la plus désertique située au coeur du pays. Les Agames Barbus ont un mode de vie diurne, à la fois terrestre et semi-arboricole. Ils se perchent souvent dans les arbres, sur les poteaux ou les termitières, pour dormir, ou surveiller leur territoire. Au sein d'un groupe, on peut facilement identifier le dominant, qui a tendance a occuper la position la plus élevée sur les « perchoirs ».

Données biologiques

Retour en haut

Les reptiles ont tous le sang froid (à température variable), cependant tous les reptiles possèdent un seuil de température optimal (la T.M.P= Température Moyenne Préférentielle) qui permet à leur organisme de bien fonctionner, et dont ils ne peuvent s'écarter impunément : si leur température interne descend, il ne peuvent ni digérer ni se mouvoir, leurs défenses immunitaires s'effondrent. Par contre une température trop élevée atteint un seuil appelé Température Maximale Critique (la T.M.C.) ils risquent la mort par hyperthermie. Ces valeurs sont comprises entre 35 °C pour la T.M.P. et 44 °C pour la T.M.C.

Il faut donc être vigilant lors de séances de manipulation, pour ne pas l'exposer de façon prolongée à des températures trop basses ou à des courants d'air.

En ce qui concerne lessens, celui qui domine est la vue; elle leur permet de détecter les prédateurs, identifier leurs congénères, même à des distances importantes. Ils sont même capables de distinguer les couleurs.

Leur longévité varie entre 4 et 10 ans.

Reproduction

Retour en haut

La maturité sexuelle est atteinte à l'âge de 12 à 24 mois. Il est indispensable d'instaurer une période de repos de 2 mois environ (hiver) au cours de laquelle on abaisse graduellement la température et la durée d'éclairage. Durant cette période , les animaux cessent de s'alimenter.

Il est conseillé de séparer les 2 individus pendant 2 semaines environ avant l'accouplement afin de les nourrir équitablement.

On peut ensuite remettre le couple ensemble, ce qui peut donner lieu à 3 attitudes :

1)      Ignorance, individus trop jeunes, ne se plaisent pas.

2)      La femelle peut agresser le mâle (qui cesse assez rapidement ses avances)

3)      Le mâle se livre à la parade nuptiale, l'accouplement dure 2 à 3 minutes.

.

Le délai séparant l'accouplement et la première ponte et de 21 jours, la femelle pond entre 10 et 30 oeufs, le processus dure plusieurs heures. Le nombre moyen de pontes par saison et de 3 voire 6 maximum, avec 1 mois d intervalle entre chaque ponte. Eclosion des juvéniles entre 85 jours à 100 jours.

Habitat

Retour en haut

Cohabitation possible, à éviter avec deux mâles adultes et attention à la surpopulation. Et on sera attentif en période de reproduction. On évitera d'adopter une femelle seule à cause du risque de rétention des oeufs si elle ovule sans fécondation; on préférera un mâle.

Terrarium désertique, température adéquate élevée et hygrométrie faible. L'idéal est le terrarium en verre spécialement conçu pour les reptiles. Sa hauteur et la surface au sol sont très importantes. Si basiquement on parle de 100cm x 60 cm x 60 cm, certains auteurs proposent même une longueur de 1.80m.

Aménagement : bien être + aspect sanitaire !

Chauffage : TMP à atteindre. 2 possibilités, soit un gradient de T pour que le Pogona puisse migrer de l'un à l'autre (27-30°C et 32-37°C), soit rafraîchir pendant la nuit (20-22°C).

Eclairage : Tube UVA + UVB type Zoomed, changer 1x/an. Eventuellement dehors si très chaud avec ombre. Respectez cycles jour/nuit : 14/10h. !

Hygrométrie : Sec.

Abris : indispensables. Pour Pogona, grosses branches, écorces de chêne-liège concaves

Bac d'eau : En permanence, éventuellement petite piscine pour ceux qui aiment se tremper !

Substrat au sol :Sable, evt. substrat type Biorep. A changer tous les 3-4 mois, nettoyer terrarium avec eau de javel diluée, alcool à 90°C ou produits d'entretien d'animalerie.

+ Plantes, non traitées, sans épines, fonds de terrarium en résine type pierre comme murs d'escalade.

Alimentation

Retour en haut

Les Pogona sont omnivores, on conseille une alimentation moitié-moitié : 50% de végétaux, 50% de protéines animales.

1) Rapport Ca/P= 2/1

2) Soins à la nutrition des proies, nourriture de qualité et corriger apport de Ca, le pogona en profitera directement.

3) Eviter insectes frais chassés près d'une zone traitée aux pesticides

4) Variation des menus

5) Adapter la taille des aliments à celle du lézard (proie égale maximum tête pogona, plus petite pour pogona gravide)

6) Attention aux blessures causés par la proie

7) Heure repas : 1-2h. après allumage éclairage + chauffage et 3-4 h avant extinction nocturne

8) Juvéniles : 1-2 x/j et adultes : 1x/j. ou tous les deux jours

Voici quelques aliments les plus acceptés…(rapport calcium/phosphore correct)

Végétaux

Origine Animale

La Luzerne

Les Grillons (surtout pour les juvéniles)

Le Pissenlit

Les Blattes

Le Trèfle

Les Vers de farine (saupoudrés de calcium)

La Chicorée

Les Vers de farine géants

Le Cresson

Les Criquets

Les Figues

 

La Papaye

 

Les Oranges

 

On peut consulter les sites:


Pogona-vitticeps.com

male-female-egg.com

vendredi, 18 janvier 2013 10:16

Vidéo conseil vétérinaire

Conseil vétérinaire. Il court, il court le furet. Clinique Vétérinaire

 

Spécialiste des NAC. Conseils vétérinaire Aufuret. Suisse, Morges 

 

Le furet, nouvel animal domestique à la mode TSR 

 

L'hôpital des animaux

En Suisse Romande, lorsque votre animal de compagnie est au plus mal, il est envoyé au Tierspital de Berne, où les derniers progrès de la médecine seront mis à son profit.
Temps Présent y a plongé ses caméras pour partager les émotions de Romands déchirés entre l'envie de sauver leur bête, la peur parfois d'en faire trop et la nécessité de s'incliner face aux lois de la nature. Ici plus qu'ailleurs, la frontière entre les hommes et les animaux semble s'effacer.

 

 

Temps Présent du 07 février 2013
 
 

Le Chien, les soins habituels, les origines

Les morsures de chiens ont toujours existé. En règle générale, on considère que 80% des morsures de chiens ont lieu au sein de la famille ou du groupe social.
Mais depuis que certains accidents sur la voie publique ont eu un effet retentissant par l’intermédiaire de la presse, le sentiment d’insécurité de la population vis à vis des chiens, principalement de grande taille, a augmenté.
Il est également vrai que les propriétaires de chiens qui ne contrôlent pas leurs chiens sont, hélas, de plus en plus fréquents.

Un bureau fédéral (avec la Médecin vétérinaire. Colette Pillonel à sa tête) a été spécialement créé et propose certaines mesures importantes : Une de ces mesures a été appliquée, à savoir la formation de quelques vétérinaires en Suisse dans le domaine des chiens dangereux.
Ces vétérinaires sont aptes après le cours à examiner un chien et de déterminer son degré de dangerosité afin de rédiger un rapport officiel. Ils peuvent donc être appelés par la justice ou des instances légales pour examiner un chien ayant montré des signes d’agression ou ayant participé à une attaque.

Cette formation permet de reconnaître un comportement normal d’un comportement d’agression, d’évaluer la dangerosité d’un chien, et surtout de préciser les problèmes possibles dans une situation donnée.
Les législations de base, principalement les variations cantonales, sont également rappelées.

La demande de la clientèle quant à cette problématique augmente aussi, que ce soit de la part de personnes senties une ou plusieurs fois menacées par le comportement agressif d’un chien ou par des détenteurs de chiens responsables dont l’animal développe des menaces agressives de plus en plus fréquentes.

Le vétérinaire qui a donc suivi ce cours peut donner des conseils professionnels et être à l’écoute des soucis de sa clientèle face à cette problématique.
Il connaît aussi les mesures préventives, par ex. lors de l’achat d’un chiot, et ses conseils seront précieux pour permettre un développement harmonieux de ces chiots. Les classes de jeux pour chiots sont également toujours très positives pour la maturation du chien.

Une éducation ferme et correcte est de première nécessité, et le contrôle sur le chien doit être total. Or dans ces cas encore, le vétérinaire est ouvert à la discussion si des problèmes surviennent

La prévention étant toujours primordiale, le vétérinaire est présent pour soutenir dès le départ le développement comportemental du chien et devrait être consulté dès qu’un doute s’annonce.
Malheureusement, certains propriétaires refusent encore ces conseils pensant que le comportement de leur chien est conforme, mais s’il l’est par rapport à leurs représentations personnelles du chien idéal (un chien qui grogne un jogger est un vrai chien….), il ne l’est parfois pas par rapport à la sécurité sur la voie publique (le jogger est menacé et le chien n’a aucune raison excusable de le grogner).
C’est surtout cette différence de perception du comportement « normal » du chien qui est souvent la cause des problèmes.

Heures d'ouverture

furet

Matin: 08:00 - 12:00
Après-midi: 14:00 - 19:00
Ouvert 2 samedis matin par mois.

Login Form