jeudi, 30 septembre 2010 06:24

Les Columbidés

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

  1. Origine
  2. Classification
  3. Environnement - Alimentation
  4. Comportement - Contention
 

Origine

Retour en haut

Les qualités comme la longévité, le comportement paisible et curieux ainsi que l’aptitude au dressage font des tourterelles et des colombes des oiseaux particulièrement appréciés.
Il est intéressant de savoir que la colombe blanche est une mutation albinos de la tourterelle des bois.

Classification

Retour en haut
 

Colombe diamant

Tourterelle turque

Origine

Australie

Europe, Moyen-Orient, Asie

Poids

1'200 g

180-200 g

Taille

20 cm

27-30 cm

Longévité

20 ans

25 ans

Dimorphisme sexuel

Cercle oculaire rouge plus important chez le mâle

Aucun

Maturité sexuelle

12 mois

12 mois

Ponte — incubation

2 œufs — 14-15 jours

2 œufs — 13-14 jours

Envol des jeunes

14 jours

14 jours

Espèces voisines

Colombe tuvert (Chaleocaps indica)

Colombe zébrée

(Geopelia striata)

Tourterelle à collier

(Streptopelia roseagrioca)

tourterelle des bois

(Streptopelia turtur)

Environnement - Alimentation

Retour en haut

Les columbidés sont logés de préférence dans de grandes volières, plantées de buissons, et qui disposent d’un coin d’herbe. Ce sont des oiseaux en général doux, qui peuvent, le cas échéant, coexister avec des petits exotiques. En période de reproduction, il suffit simplement de placer, en hauteur, une plate-forme en bois ou en grillage, sur laquelle les oiseaux construisent un nid rudimentaire et fragile, réalisé à l’aide de brindilles d’herbe ou de racines entrelacées.

L’alimentation consiste à distribuer un mélange de graines, de vers de farine, d’insectes, de la verdure (mouron blanc, etc.), de baies. Il est également bon de fournir des os de seiche, de la coquille d’huître pilée (après passage au four pour stériliser).

 

Comportement - Contention

Retour en haut

Les columbidés sont parfois agressifs entre eux (dans ce cas, mettre un seul couple par cage, ou éviter leur surnombre dans une même volière). Ces oiseaux aiment prendre des bains de soleil, couchés sur le sol, une aile déployée. Ils adoptent la même attitude lorsqu’il pleut, mais perchés cette fois-ci et c’est pour prendre un bain. La contention et principalement l’approche doit se faire avec précaution, car ils s’effraient facilement. On peut utiliser un filet ou capturer l’animal à la faveur de la nuit en s’éclairant avec une lampe torche. Attention au plumage qui est fragile et tombe facilement.

Lu 4289 fois Dernière modification le mardi, 21 février 2017 10:21
Danielle Perrin Frei

dirige le cabinet vétérinaire AuFuret. 

Le cabinet vétérinaire été fondé en 1999 sous l'impulsion du Méd-vét. Danielle Perrin Frei. Membre SVS (Société des Vétérinaires Suisses) Membre SVV (Société Vaudoise des Vétérinaires)